Je ne m’intéresse pas d’habitude à ce qu’on appelle les faits divers, et bien qu’ils nous en apprennent souvent beaucoup sur l’état de notre société, mais ce titre d’un article du journal « Le Parisien » du 5 mai et la lecture de l’article d’Aurélie Foulon m’ont frappés, touchés et pour tout dire choqués.

Il est indiqué que Jeff a été expulsé fin mars, c'est-à-dire à la fin de la trêve hivernale. Présence d'un huissier ? Avec le concours de la force publique ? Accompagnement des services sociaux ? Solution de relogement proposée ? Autant de questions qui méritent des réponses.

En tout cas cet évènement douloureux nous rappelle que la question du logement n’est pas un simple sujet de débat académique. Elle touche au cœur de ce que le jargon d’aujourd’hui appelle le « vivre ensemble » dans notre pays.

Jeff_1.JPG

Jeff_2.JPG

Jeff_3.JPG