Jean-Claude Merle (ancien) Conseiller municipal P.C.F. de Marly-le-Roi, 1 square de Monte Cristo 78160 Marly-le-Roi, 01 39 16 15 15, 06 77 92 38 60, jean-claude.merle@orange.fr

élection municipale

Fil des billets - Fil des commentaires

Analyse (perso) des résultats à Marly

Les résultats de Marly-à-Venir sur l’ensemble de la ville

Pour les mettre en perspective voici les résultats obtenus par la gauche et la droite aux diverses élections depuis 2008. Ceci quand ces courants étaient représentés chacun par une seule liste ou un seul candidat à l’exception de l’élection municipale de 2008 où une liste centriste était présente (M. Longhi).

r_s_de_2008___2014.JPG

En voix comme en pourcentage les résultats de notre liste dimanche dernier sont décevants.

Il est manifeste que nous avons subi à Marly les conséquences du vote sanction au plan national. De nombreux électeurs ont exprimé à travers l’abstention ou le vote nul leur déception ou leur colère envers la politique du gouvernement socialiste.

Je m’en tiens raisonnablement ci-après aux seules comparaisons entre les élections de même type, les municipales de 2008 et celles de 2014. Différence importante cependant : la droite l’avait emporté dès le 1er tour en 2008 alors qu’il y avait en présence une troisième liste centriste.

Lire la suite...

 

Résultats à Marly

Voici ci-après les résultats mis à jour ce lundi matin 24 mars (cliquer sur l'image pour l'agrandir).

J'ajoute que notre liste Marly-à-Venir aura 4 élus: Jacques Chesnais, Claudia Picon, Marc Boulay et Stéphanie Belna. Je ne suis donc pas élu.

chesnais.JPG

Claudia.JPG

marc.JPG

St_phanie.JPG

Rendez-vous mardi ou mercredi pour une première analyse.

2014_avec_corrections.JPG

 

La campagne électorale est terminée

mairie-127x127.pngLa campagne des élections municipales est terminée ce soir à minuit. A dimanche dans la nuit pour les résultats et en début de semaine prochaine pour une analyse perso.

 

S'abstenir nuit gravement à vos idées

affiche-pas-abstention-municipales.jpg

 

Réunion publique de Marly-à-Venir le 21 mars

Logo_Mally___Venir.JPG

21_mars.JPG

 

Arc-en-ciel et Marly-à-Venir

Samedi dernier, au crépuscule, nous discutions avec les chalands du centre Commercial des Grandes Terres quand ce bel arc-en-ciel a surgi aux côtés de notre "kakemono".Un "kakemono" c'est ce type d'oriflamme. Celui-ci, aux couleurs de l'arc-en-ciel, c'est celui de Marly-à-Venir. Vous allez le rencontrer fréquemment jusqu'au 23 mars. Il signale qu'à proximité immédiate les électrices et électeurs peuvent dialoguer avec les candidats de notre liste.

(photo prise opportunément par Michel Reversat)

Cliquer sur la photo pour l'agrandir.

arc-en-ciel.JPG

 

Un besoin criant: la garde des jeunes enfants

Voici le dernier tract de la liste MARLY A VENIR dont vous savez d'ores et déjà que la tête de liste est Jacques CHESNAIS

- Jean-Claude Merle, serez-vous vous-même candidat ?

- Oui !

- Encore ! Et quand la composition de la liste MARLY A VENIR sera-t-elle publiée SVP?

- Dès l'ouverture de notre site le 24 février, rendez-vous sur www.marlyavenir.net

(Cliquez sur les images pour les agrandir)

tract_petite_enfance-recto.JPG

tract_petite_enfance-Verso.JPG

 

Après mûre réflexion, M. Perrot est candidat.

M. Perrot nous annonce dans un tract qu’ « après mûre réflexion » il est candidat. A mon avis M. Perrot n’a pas résisté longtemps. Et ce n’est pas un scoop puisque l’UMP nous a déjà informés il y a quelque temps que M. Perrot serait son candidat.

Bien qu’investi par son parti politique, M. Perrot se garde bien d’en faire état. Est-ce honteux ?

Pour le reste il faut savoir décrypter.

M. Perrot indique par exemple qu’il n’a pas augmenté les impôts depuis 12 ans, c’est-à-dire, si je compte bien, depuis 2002. C‘est vrai, mais en 2002 justement, après avoir promis leur stabilisation, M. Perrot avait augmenté les impôts de 10% ! Il avait pris en quelque sorte de l’avance ! S’y ajoute l’habituelle confusion entre impôt et taux des impôts. Les taux des impôts n’ont certes pas augmenté depuis le coup des +10% mais les impôts eux ont bien augmenté, au rythme en gros de l’inflation.

Allons ! C’est assez pour aujourd’hui ! La campagne électorale commence.