Jean-Claude Merle (ancien) Conseiller municipal P.C.F. de Marly-le-Roi, 1 square de Monte Cristo 78160 Marly-le-Roi, 01 39 16 15 15, 06 77 92 38 60, jean-claude.merle@orange.fr

élection législative 2017

Fil des billets - Fil des commentaires

Quelques mots sur le 2ème tour

l_g_2017_2_me_tour.JPG

Bien entendu les résultats du 2ème tour à Marly (cliquer sur le tableau ci-dessus) n’échappent pas aux tendances exprimées au plan de notre circonscription (cliquer sur le tableau à la fin du billet) comme au plan national.

Faible Participation

arton19666-4cd48.jpg6 036 électeurs se sont présentés dans les bureaux de vote soit moins d’un électeur sur deux avec 49,61% des inscrits(42,64% au plan national). Au 1er tour ils étaient 7 100 votants et 58,35 %. La baisse est de - 1064 votants et - 8,74%.

Le bureau de vote où on a voté le plus est celui de l’Espace Malraux avec 57%. Celui où on a voté le moins est le bureau de vote de l’école Ramon (43,8%).

Qu’ont voulu signifier ce millier de votants manquants du 1er tour ? Comme on l’a souvent entendu depuis dimanche dernier, pour beaucoup d’entre eux probablement, l’affaire avait été réglée lors de la présidentielle. Ce qui confirme le caractère nocif du régime présidentialiste.

On remarquera aussi que dans les 2 bureaux de vote des Grandes Terres le recul de la participation est légèrement supérieur à 10% alors que ce recul n’est que de 5,4 % au bureau de vote Malraux plutôt classé « à droite ». J’y lis, ce qui tombe sous le sens, que l’électorat de gauche a été moins enclin à se déplacer, faute de candidat.

Importance des votes nuls et blancs

arton19983-f52b0.jpgLes votes nuls étaient 16 au 1er tour, ils sont 69 au 2ème tour.

Mais surtout les votes blancs étaient 46 au 1er tour ils deviennent 303 au 2ème.

A noter que le tableau ci-dessus donne une image minimisée de ces votes qui sont comparés au nombre total d’inscrits. Il est plus instructif de les comparer au nombre de votants. Le pourcentage de votes nuls devient ainsi 1,1% et celui des votes blancs 5,4 % (au lieu de 0,57% et 2,49%).

Il est évident que la proportion accrue de votes blancs ou nuls a une signification politique .Le bureau de vote où le nombre cumulé de bulletins blancs et nuls est le plus important est celui de l’école St Exupéry (Grandes Terres) avec 10,7% des votants. Celui où il est le plus faible est celui de la bibliothèque P. Bourdan avec 3,9%.

A la réflexion n’est-il pas temps de modifier le code électoral en mettant en œuvre simultanément deux réformes : d’une part rendre le vote obligatoire et d’autre part inclure les bulletins blancs dans les votes exprimés ?

Votes Lebec/Fournier

En 2012 le candidat UMP M. Lequiller était confronté au 2ème tour à une candidate socialiste (Sandrine Dubos). Il l’avait emporté dans notre 4ème circonscription avec 24 472 voix et 58,07% (4 101 voix et 59,27% dans la seule ville de Marly) . Son successeur M. Fournier (Les Républicains), confronté à la candidate de La République en Marche Mme Lebec, a reculé considérablement dimanche dernier avec 13 625 voix et 38,61% des suffrages exprimés (2 073 voix et 36,60% à Marly).

Le meilleur résultat de Mme Lebec est celui du bureau de vote de l’école St Exupéry avec 68,3% et le plus faible celui du bureau de vote Espace Malraux avec 59,8%. C’est l’inverse évidemment pour M. Fournier. Mme Lebec est d’ailleurs majoritaire dans la totalité des bureaux de vote de notre commune.

be60.gifQuelques mots tirés de la presse sur la nouvelle députée. A 26 ans Mme Lebec a eu le temps d’être successivement UMP (époque Sarkozy), candidate sur une liste centriste aux élections municipales, attachée parlementaire d’un député socialiste (époque Hollande) et enfin, depuis l’an dernier, elle est sous la bannière de Macron. Une certaine aptitude à prendre le train en marche.

2_me_tour_2017_circonscription.JPG

 

2ème tour législative à Marly

Mon analyse perso mercredi 21

cliquer sur le tableau pour l'agrandir

l_g_2017_2_me_tour.JPG

 

Blanc bonnet et bonnet blanc !

vote_blanc.JPG

On ne choisit pas entre bonnet blanc et blanc bonnet, on vote "blanc" !

 

Le premier tour de l'élection législative à Marly

Quels enseignements, selon moi, tirer des résultats du 1er tour à Marly-le-Roi ? Résultats qui au demeurant se distinguent peu des évolutions relevées dans la circonscription (voir tableau à la fin de ce billet).

Participation

arton19666-4cd48.jpgLa participation à Marly est de 57,84% contre 62,32% en 2012 soit - 4,48%.

Elle reste cependant meilleure que la moyenne nationale (48,71%) soit + 9,13%.

Le bureau de vote (BV) où on a le plus voté est celui de la bibliothèque P. Bourdan avec 65,38%. Celui où on a le moins voté est celui de l’école R. Gilles avec 52,69%.

Je note que le BV P. Bourdan est l’un de ceux où les candidats LR (Les républicains) et LRM (La République en Marche) obtiennent des résultats supérieurs à la moyenne. A l’inverse leurs résultats du BV R. Gilles y sont inférieurs. Conclusion qui n’étonnera personne : l’abstention est supérieure dans l’électorat de gauche.

Votes PCF et LFI (La France Insoumise)

Dans notre commune où les résultats du PCF-Front de Gauche sont habituellement très faibles, ils échappent cette année aux radars avec 42 voix et 0,6% contre 255 voix et 3,44% en 2012.

Où sont passés nos électeurs ? Dans l’abstention certainement mais aussi probablement, dans la foulée de l’élection présidentielle, en faveur de LFI qui obtient 491 voix et 6,98%. Ce résultat de LFI est cependant sensiblement inférieur au résultat de J-L Melenchon à la présidentielle (1 243 voix et 12,40%). Ce qui indique que l’abstention a sévi fortement dans cet électorat décidément désorienté.

LFI obtient son meilleur résultat au BV Ramon (Grandes Terres) avec 13,1% et son plus faible résultat au BV Espace Malraux avec 3%.

Votes EELV

EELV avait obtenu 368 voix et 4,96% en 2012. Le parti écologiste maintient son résultat en pourcentage en obtenant 303 voix et 4,31% en 2017 soit – 65 voix et – 0,65%. Son meilleur résultat est celui du BV Ramon avec 7,3% et le plus faible celui du BV Espace Malraux avec 1,3%.

Votes PS

arton19666-4cd48.jpgEn 2012 le PS avait obtenu 2 240 voix et 30,18%. Il n’obtient plus que 288 voix et 4,09% soit – 1 952 voix et – 26,09%.

Il est clair que ces électeurs manquants, outre les abstentionnistes, sont allés rejoindre ceux qui ont manqué à la droite LR pour soutenir, eux aussi, la candidate LRM (voir ci-dessous). Ces électeurs manifestent ainsi un rapprochement idéologique avec les orientations libérales et technocratiques du Président de la République à quoi s’ajoute le réflexe légitimiste créé par la proximité entre les élections présidentielle et législative. Sur ce dernier point c’est l’affaire de l’arroseur arrosé puisque ce rapprochement entre les dates des deux scrutins (parfois appelé inversion du calendrier) est le fruit d’un accord tacite entre UMP et PS.

A noter d’ailleurs que le résultat du PS est également inférieur à celui obtenu par B. Hamon au 1er tour de la présidentielle (674 voix et 6,72%) avec ce bémol que EELV soutenait alors B. Hamon.

Le meilleur résultat du PS est celui du BV St Exupéry (Grandes Terres) avec 5,9%, le plus mauvais résultat est celui de la bibliothèque P. Bourdan avec 2,3%.

Votes LR



arton19666-4cd48.jpgEn 2012 le candidat UMP avait obtenu 3 318 voix et 44,70% alors qu’il était concurrencé à droite par d’autres candidats. En 2017 le candidat LR (M. Fournier) obtient 1 546 voix et 21,97% soit – 1 772 voix et – 22,73%.

Le résultat de Fillon à la présidentielle était de 3 196 voix et 31,88%. Le résultat du candidat LR à la législative est donc inférieur de - 1 650 voix et - 9,91%.

Une bonne partie des électeurs UMP sont manifestement allés rejoindre les rangs de LRM, au 1er tour de la présidentielle comme, de manière amplifiée, au 1er tour de la législative.

Le meilleur résultat LR est celui du BV Espace Malraux avec 29,6%, le plus faible est celui de l’école Ramon (Grandes Terres) avec 12,3%.

Votes LRM

arton19983-f52b0.jpgComme déjà annoncé, LRM, avec 3 493 voix et 49,63%, a en quelque sorte rassemblé une partie importante des électeurs qui s’étaient portés sur le PS en 2012 et dans une moindre mesure, mais cependant importante, une partie des électeurs UMP.

Le résultat d’E. Macron à la présidentielle était de 3 415 voix et 34,06%. En nombre de voix le résultat ne bouge pratiquement pas (- 78 voix) mais il progresse évidemment beaucoup en pourcentage soit + 15,57%.

Le meilleur résultat de LRM est celui du BV Champ des Oiseaux avec 52,2% et le plus faible celui du BV R. Gilles avec 44,5%.

Conclusion

Le combat continue !

Le_combat_continue.JPG

1er_tout_l_g_2017_4_me_circ.JPG

 

Je voterai « blanc »

vote_blanc.JPGLe 1er tour a qualifié 2 candidats pour le 2ème tour. Ce sont sans surprise M. G. Fournier (Les Républicains) et Mme M. Lebec (La République en Marche).

Je n’ai pas d’autre choix possible et donc, sans hésitation, je voterai « blanc » en ne glissant aucun bulletin dans l’enveloppe. On peut aussi confectionner soi-même un bulletin blanc et le glisser dans l’enveloppe. Le code électoral considère que l’un ou l’autre de ces deux gestes sont des votes « blancs ».

Certes les votes « blancs » ne sont pas inclus dans les votes exprimés mais, depuis quelques années, ils sont distingués des votes « nuls » et indiquent donc une volonté politique assumée.

Au passage je résume mon point de vue sur le système institutionnel de la Vème République:

A bas l’élection du Président de la République au suffrage universel !

Vive l’élection d’une Assemblée (vraiment) Nationale à la proportionnelle !

 

1er tour de la législative à Marly-le-Roi

Cliquer sur le tableau pour l'agrandir

1er_tour_l_gislatiove_2017.JPG

Mes commentaires perso mercredi

 

VOTEZ !

vote__2_.jpg

 

L'importance du vote du 11 juin

Voyons de manière réaliste la situation politique de notre 4ème circonscription.

Je rappelle qu’elle a élu et réélu durant 6 mandats successifs un homme de droite, confortablement installé dans une circonscription taillée sur mesure. Merci M. Pasqua !

M. Lequiller, ex UDF devenu UMP puis « Les Républicains » tendance Sarkoziste, était encore récemment candidat à un septième mandat. Entre nous, vivement la suppression du cumul des mandats dans la durée ! Mais M. Lequiller y a cependant renoncé après quelques hésitations ou tractations, et ce au profit de son alter ego M. Fournier.

Ci-dessous, pour illustrer mon propos, les résultats des élections présidentielles à l’échelle de notre 4ème circonscription, ceci en % des votes exprimés.

1er tour

- Arthaud : 0,28%

- Asselineau : 0,89%

- Cheminade : 0,15%

- Dupont Aignan 3,79%

- Fillon : 30,34%

- Hamon : 6,47%

- Lassalle : 0,63%

- Le Pen : 9,31%

- Macron : 33,73 %

- Mélenchon : 13,85%

- Poutou : 0,55%

2ème tour

- Macron : 83,3%

- Le Pen : 16,7%

Je vous rappelle d’abord la règle des législatives.

Au 1er tour est élu celui des candidats qui a obtenu la majorité absolue de 50% des suffrages exprimés et au moins 25% des électeurs inscrits.

Si aucun candidat ne réunit ces conditions seuls sont admis à se présenter au 2ème tour les candidats qui ont obtenu au moins 12,5% des inscrits soit, sur la base de la participation de 2012, au moins 20% des suffrages exprimés. Si aucun candidat ne réunit ces conditions ou s’il s’agit d’un seul candidat, sont admis à se présenter les 2 candidats arrivés en tête même s’ils n’ont pas franchi le couperet des 12,5%. Entre nous vivement l’élection d’une assemblée nationale à la proportionnelle !

Au vu des résultats des présidentielles on peut à mon avis résumer, sans crainte de se tromper, la situation comme suit.

Il n’y a pas de danger FN dans notre 4ème circonscription

Six candidats s’inscrivant peu ou prou à gauche de l’échiquier politique se présentent ce qui rend définitivement impossible la qualification d’un seul d’entre eux. Mieux vaut voir les choses en face !

A noter que des accords de 1er tour ont été conclus entre le PCF, le PS (tendance Hamon) et EELV dans 3 circonscriptions des Yvelines où chacun de ces trois partis aura un(e) candidat(e) titulaire. C’est le cas chez nos voisins de la 6ème circonscription (St Germain-en-Laye) ou la candidate titulaire est membre du PCF et sa suppléante membre du PS. Quant au parti de J-L Mélenchon (LFI), il entend jouer cavalier seul partout en France, sauf cas très exceptionnels.

Le 2ème tour est donc promis dans notre circonscription à l’un des candidats « Les Républicains » ou « Les Républicains en Marche ». J’entends déjà votre question: que ferez-vous au 2ème tour ? J’adopte la posture « Mélenchon » lors du 2ème tour de la présidentielle: je sais ce que je ferai mais je ne vous le dirai pas ! Aujourd’hui en tout cas ! A chaque jour suffit sa peine !

be60.gifCar ce qui compte aujourd’hui c’est l’enjeu politique national du 1er tour. Toutes les voix seront comptabilisées et scrutées à l’échelon national. Aucune voix, de ce point de vue, ne sera perdue.

ob_d495e8_dessin-code-w-2.jpgL’élection se déroulera en plein débat sur l’avenir de notre Code du travail. E. Macron et son 1er ministre membre de « Les Républicains » E. Philippe entendent profiter de de la période estivale, c’est classique, pour tenter leur mauvais coup. La loi qu’ils veulent faire passer aux forceps porterait un nouveau coup très grave à notre Code du travail en faisant, par exemple, prévaloir des accords d’entreprise régressifs sur les lois sociales. Ces lois sociales que des générations de travailleurs ont arrachées au prix de tant de combats. Gattaz ne s’y trompe pas qui applaudit à tout rompre.

urne.jpgC’est dire que plus nombreuses seront les voix qui se porteront le 11 juin sur les noms des candidats communistes, mieux les intérêts des salariés seront défendus.

Le système électoral et l'orientation politique de notre circonscription ne doivent pas vous décourager. Le 11 juin ne vous abstenez pas ! Votez utile en votant communiste ! Votez Olivier MEGRET et Florence BIHET

DSC_15602.jpg

Olivier MEGRET

médecin ophtalmologue

Florence BIHET

suppléante

directrice d'école

2017.JPG

 

16 candidats dans la 4ème circonscription

Voici la liste des candidats titulaires (source Préfecture). J'y ai ajouté, quand elle est connue aujourd'hui, leur étiquette politique.

Marie Lebec (LRM)

Olivier Boinon (ND)

Faustine Huet (LFI)

Marc Bellier (UPR)

Eléonore Vercken

Philippe Clère

Ghislain Fournier (LR)

Aline Samaké

Monika Belala (PS)

Olivier Megret (PCF)

Claire Couegnas (DLF)

Marie-Françoise Darras (EELV)

Nicolas Taupin

Emmanuel Loevenbruck (577 LI)

Franck Maurel (LO)

Marie Josephe Renaudin (FN)

 

Et voici nos candidats dans notre 4ème circonscription des Yvelines !

DSC_15602.jpg

Olivier MEGRET

médecin ophtalmologue

suppléante

Florence BIHET LABLANCHE

directrice d'école

2017.JPG

 

Vous êtes avertis !

M. Lequiller nous annonce qu’il a « mûrement réfléchi » et qu’il a décidé de ne pas se présenter à la prochaine élection législative dans notre 4ème circonscription. Il était pourtant encore candidat il y a quelques semaines. Bof !

Il rappelle qu’il est député sans discontinuité depuis 1988. Près de 30 ans, c’est en effet beaucoup ! (*). Ce cumul peinard de mandats sur de longues durées n’est pas acceptable. Le programme du P.C.F. propose d’ailleurs une stricte limitation non seulement du cumul mais aussi du renouvellement des mandats..

M. Lequiller nous annonce que c’est G. Fournier qui le remplacera à l’élection du 11 juin.

M. Fournier est maire de Chatou et, vous l’avez peut-être oublié, il est également conseiller départemental (on disait naguère conseiller général) de notre canton. Il est d’ailleurs vice-président de ce Conseil départemental monocolore.

CartonRouge.jpgDurant la campagne des élections au Conseil départemental de 2015 - j’étais également candidat - il n’avait soufflé mot des impôts départementaux. Et pour cause, le Conseil départemental, dont il est un vice-président, les a augmentés de 66% dès la première année ! Pas plus qu’il n’avait annoncé les mesures relatives à la petite enfance et à la famille qui ont conduit à la fermeture, l’an dernier, de notre Centre de Protection Maternelle et Infantile (PMI) et de Planification Familiale à Marly ! A ma connaissance il ne s'en est d'ailleurs pas justifié.

M. Lequiller le confirme:« M. Fournier portera les valeurs de la droite et du centre ». Vous êtes avertis !

(*) Vous l'avez peut-être oublié, M. Lequiller est par ailleurs conseiller régional depuis 2015

 

Législatives: les candidats du PCF-Front de Gauche s'engagent pour l'Hôpital

Les candidats du P.C.F. Front de Gauche dans notre 4ème circonscription sont:

- OLIVIER MEGRET

- FLORENCE BIHET

Voici leur engagement pour la défense de l'Hôpital (cliquer sur les images pour les agrandir)

tract_sant__2017_recto.JPG

tract_sant__2017_verso.JPG

 

M. Lequiller candidat

On apprend par la presse locale que M. Lequiller serait de nouveau candidat dans notre 4ème circonscription des Yvelines. Bof !

Charcutage__lectoral.JPGL’occasion pour moi de rappeler que cette 4ème circonscription est comme les autres issue du charcutage électoral de 1986 opéré par Pasqua, alors ministre de l’intérieur.

Ce charcutage est particulièrement manifeste dans notre circonscription qui réunit les communes de Chatou, Carrières-sur-Seine, Croissy-sur-Seine, Houilles, Le Port-Marly, Louveciennes et Marly-le Roi.

J’illustre mon propos : lorsqu’on veut se rendre par la route de Marly-le-Roi à Houilles on traverse deux autres circonscriptions (la 5ème avec Le Vésinet, la 6ème avec Le Pecq)

L’objectif du charcutage était de dissocier les villes de Sartrouville et de Houilles et de se préserver ainsi du risque d'élection d’un(e) député(e) de gauche, voire pire d’un(e) député(e) communiste, les maires de Houilles et Sartrouville étaient tous deux communistes en 1986.

C’est comme ça qu’on élit presque à vie un élu de droite. D’une manière générale le système électoral français mis en place pour les législatives (scrutin majoritaire uninominal à 2 tours) est marqué par la connivence entre partis de droite et Parti Socialiste. Il est loin d’être démocratique. En 2012 le PCF-Front de Gauche avait obtenu 10 élus sur 577 soit 1,7% alors qu’il avait obtenu 7% des voix au 1er tour ce qui lui aurait permis de réunir 40 députés à la proportionnelle. En sens inverse le PS avait obtenu 30% des suffrages au 1er tour ce qui lui aurait permis de rassembler 173 députés à la proportionnelle alors qu’il en a obtenu 280 !

Un des 60 engagements de Hollande était d’ailleurs d’introduire une part de proportionnelle dans le scrutin législatif . Mais cet engagement, comme beaucoup d’autres, est passé à la trappe.

En tout cas M. Lequiller n’a semble-t-il pas souffert d’une concurrence forte au sein du parti Les Républicains. Une des raisons est probablement celle relative au non cumul des mandats (engagement de Hollande rempli) qui interdit désormais à un maire d’être en même temps député. En cas de cumul des mandats, il faut choisir: ou maire ou député ! Cela ne plait pas à la droite. Quelque part, dans notre circonscription comme ailleurs, il y en a probablement qui piaffent d'impatience !

plan_de_la_5_me_circonscription.JPG