Jean-Claude Merle (ancien) Conseiller municipal P.C.F. de Marly-le-Roi, 1 square de Monte Cristo 78160 Marly-le-Roi, 01 39 16 15 15, 06 77 92 38 60, jean-claude.merle@orange.fr

Un train peut en cacher un autre !

Chez beaucoup de retraités la confusion existe toujours sur les conditions de délivrance de la carte de transport gratuit sur les lignes de bus 9 et 10, conditions dont il est d’ailleurs question dans le journal municipal de décembre.

J’ai déjà rédigé plusieurs billets à ce sujet. Je les résume ici.

Dans les années 80, le Conseil municipal de gauche a voté la gratuité sur les nouvelles lignes 9 et 10 pour les retraités de plus de 60 ans.

Nous avions, après réflexion, écarté l’octroi de cette gratuité sous condition de ressources. Nous estimions que le coût du contrôle administratif serait probablement de même grandeur sinon supérieur au gain escompté pour la commune. Et cela évitait l’examen inquisitoire des ressources de centaines de personnes (1) contraintes de se rendre chaque année en mairie. La carte de transport gratuit était donc accordée à tous les retraités marlychois de plus de 60 ans, une fois pour toutes, sans contrôle annuel des ressources.

Outre son intérêt social, quel a été l’effet de cette mesure sur la fréquentation de nos bus ? Je n’en sais rien exactement mais on sait que l’accès gratuit aux transports en commun provoque en général une forte augmentation du nombre des usagers (2).

Chacun s’en est en tout cas bien porté jusqu’à la réunion du Conseil municipal du 13 décembre 2010. Par 27 voix contre 6, la majorité de droite du Conseil municipal a instauré des plafonds annuels de ressources : 23 750 € pour une personne seule et 38 750 € pour un couple (revenus imposables). Une participation courtelinesque aux frais de gestion de 2 € par an était de surcroît réclamée aux bénéficiaires. La condition d’âge était enfin repoussée à 62 ans.

Cette délibération du Conseil, qui date donc de 3 ans, n’a jamais été appliquée ! Au moins en ce qui concerne ses conditions financières. Vous comprenez bien que je ne traînerai pas M. Perrot devant le tribunal administratif pour ce manquement aux règles élémentaires de l’administration municipale.

Nous avons appris incidemment, lors d’une réunion du Conseil, au début de cette année, que la majorité municipale, contre d’ailleurs l’avis du responsable du dossier M. Chapon, avait en effet décidé de ne pas appliquer ses propres décisions. Et j’ajoute: sans s’en expliquer, ni devant le Conseil, ni ailleurs !

Un_train_peut_en_cacher_un_autre.jpgExit donc la condition de ressources sauf que…sauf qu’un train peut en cacher un autre. La compétence des transports pourrait en effet être transférée à l'intercommunalité « Saint-Germain, Seine et Forêts ». Au regard des facilités d’accès au réseau de bus, les conditions sont disparates chez les dix communes membres de la Communauté. Une tentative d’homogénéisation de ces conditions pourrait remettre en cause les mesures propres à Marly-le-Roi. L’apparent recul de la majorité serait donc provisoire à l’approche des élections municipales. Et permettrait de faire passer la pilule d’une mesure impopulaire en l’imputant ultérieurement à une décision communautaire. Ça commencerait bien l’intercommunalité !

bureaucratie-paperasse.pngDans l’immédiat il subsiste néanmoins cette mesure bureaucratique qui consiste à contraindre les retraités à venir échanger inutilement chaque année leur coupon magnétique en mairie. Vous avez peut-être lu dans le journal municipal de décembre que les horaires où cet échange est pratiqué sont fonction de la première lettre du nom de famille. Je m’y rendrai donc, comme tous ceux dont le nom de famille commence par M ou T, lundi 16 décembre entre 8 H 30 et 11 H 45. Et je bénéficie d’une éventuelle session de rattrapage vendredi 20 décembre.

Contrairement à l’année dernière, les nouveaux bénéficiaires ne sont pas tenus d’amener avec eux leur dernier avis d’imposition. Il leur suffit d’apporter un justificatif de domicile. Quant aux bénéficiaires actuels il leur est demandé d’apporter, outre un justificatif de domicile, leur carte de transport et le coupon magnétique 2013.

Le Conseil municipal a appris en février dernier de la bouche de M. Chapon, que le coupable de cette procédure, elle aussi courtelinesque, n’était pas M. Chapon lui-même mais le Syndicat des Transports d’Île de France (STIF). Des échanges de courriers ont eu lieu entre le maire et le STIF sur cette question. J’ai demandé à avoir accès à ces documents pour intervenir auprès du STIF comme citoyen. Je ne serais certainement pas le seul.

D_battons__.jpgCe qui ressort de tout çà c’est l’absence de consultation des principaux intéressés, les usagers. Or dans la convention d’exploitation « Entre Seine & Forêts » qui lie depuis 2006 les communes de Marly-le-Roi, Le Pecq, L’Etang-la-Ville, Le Port-Marly, Mareil-Marly avec Veolia Transport (aujourd’hui Transdev) un « Comité local des transports » était prévu avec représentation des usagers. De ce « Comité local des transports » je n’ai jamais entendu parler ! Quoi ! Donner la parole aux usagers ? Mais quoi encore !

(1) près de 1 300 bénéficiaires en 2012

(2) la fréquentation des bus de la Communauté d’agglomération d’Aubagne dans les Bouches-du-Rhône a augmenté de 175% en 3 ans après leur mise en accès gratuit pour tous les usagers en 2009

 

SNCF: service public dégradé, communication indigente

Horloge_PSL.jpgLe journal municipal d'octobre fait état de fréquents dysfonctionnements en gare de Marly-le-Roi et indique que le maire est intervenu à ce propos auprès de la SNCF.

Je veux à mon tour en porter témoignage alors que je ne suis pourtant qu'un usager épisodique du train. J'ai écrit le 28 octobre au directeur de la Région de Paris-St Lazare le courrier ci-après.

(cliquer sur les images pour les agrandir)

page_1_001.jpg

page_2_001.jpg

 

Bus lignes 9 et 10: gratuité maintenue pour tous les retraités !

La question de la gratuité des transports pour les retraités sur nos lignes de bus 9 et 10 s’est invitée lors de la réunion du Conseil municipal du 4 février.

C’est M. Chapon, adjoint au maire, qui l’a soulevée en réagissant à mon billet du 20 janvier, billet que je vous invite à lire pour bien comprendre ce qui suit.

Vous pouvez d’ailleurs également lire mon compte-rendu de la réunion du Conseil municipal du 13 décembre 2010. J’y reproduis in extenso le dispositif adopté ce jour-là par la majorité de droite du Conseil municipal.

Lire la suite...

 

Courteline, au secours !

En décembre 2010 la majorité de droite a voté une délibération qui mettait fin à une disposition adoptée par le Conseil municipal lorsque sa majorité était de gauche. Il s’agissait de la gratuité accordée à toutes les personnes retraitées de plus de 60 ans, et sans condition de ressources, sur les lignes 9 et 10 de notre réseau de transports publics.

Pour bien comprendre la suite de mon billet je vous invite préalablement à vous reporter à mon compte-rendu de cette réunion du Conseil municipal en cliquant ici.

A partir de là, devant le mécontentement provoqué par leur décision, M. Perrot et sa majorité se sont réfugiés derrière des explications embarrassées, des déclarations ambigües et des coups de bottes en touche du genre: "Ce n’est pas de ma faute, c’est la faute de la Région (sous-entendu: la Gauche)" ou "C'est la faute du Syndicat des Transports d’Île de France (STIF, sous-entendu: la Gauche)". C’est pas moi, c’est l’autre !

Depuis 2 ans le critère d’obtention de la carte « sous conditions de ressources » n’est toujours pas mis en œuvre. Seule l’obligation de se rendre annuellement en Mairie pour obtenir le renouvellement de la carte semble engagée.

On met le doigt dans un engrenage bureaucratique. Pour quelle raison conduire plusieurs centaines de retraités à se rendre obligatoirement chaque année en mairie alors que les risques de tricherie sont infimes. Retraités qui auraient repris une activité professionnelle ? Qui auraient quitté la ville mais qui utiliseraient toujours et frauduleusement notre carte de gratuité ?

En face de cela il y a le travail de secrétariat inutile dans nos services municipaux qui ont mieux à faire que ce travail bureaucratique. Le jeu n’en vaut vraiment pas la chandelle !

Mais on atteint le sommet du ridicule avec la Chronique de janvier. J’y lis que les détenteurs actuels de la carte de gratuité devront se rendre à l’Hôtel de Ville (salle A. Dumas) de 13H45 à 17 H 45 dès le 21 janvier afin de se faire renouveler leur carte selon un planning fonction de la première lettre de leur nom de famille:

Lire la suite...

 

Gratuité dans les bus (suite)

Dans mon billet du 17 décembre j’avertissais qu’il fallait s’attendre à d’autres tentatives de la municipalité pour échapper à la responsabilité de la suppression de la gratuité pour tous les retraités de 60 ans et plus sur nos lignes de bus 9 et 10, tant cette mesure risque d’être impopulaire.

Cela n’a pas tardé. Après avoir tenté d’en imputer la responsabilité quelque part à la majorité de gauche du Conseil régional il s’agit maintenant d’y mêler la réglementation européenne ! Ce qui ne mange pas de pain.

L’affaire se ramène à une équation simple : c’est à la commune de prendre en charge les gratuités particulières qu’elle accorde à telle ou telle catégorie de sa population. C’est ce qui se produisait jusqu’à présent et personne ne le conteste.

Le 31 janvier, en réponse à une question du public, le maire a indiqué qu’il se réservait de réexaminer cette situation. Début du commencement de la sagesse ?

 

Bus: la gratuité à 60 ans et sans conditions de ressources, c’est supprimé !

arton442-230x310.jpgC’est en effet la décision adoptée par la majorité de droite le 13 décembre. Les 4 conseillers de Marly-à-Venir et les 2 conseillers de Marly-Démocrate ont voté contre.

Deux projets de délibération ont été soumis au Conseil.

Le premier concerne une convention dite partenariale entre VEOLIA, le Syndicat des Transports d’Île-de-France (STIF) et la commune. Sur ce point nous nous sommes simplement abstenus. En effet si nous ne contestons pas le principe de cette convention elle inclut cependant des éléments du deuxième projet de délibération contre lesquels nous nous élevons. L’abstention était logique. Je ne m’étends pas ici sur cette première délibération.

Le deuxième projet de délibération met fin à un dispositif qui existe dans notre commune depuis l’époque de la gestion de la ville par une majorité de gauche. J’étais d’ailleurs à cette époque élu municipal.

Lire la suite...

 

POUR QUAND L’ACCESSIBILITE DE LA GARE DE MARLY ?

Wheelchair and stairs, vectorNous avons un premier élément de réponse à travers un courrier de Jean-Paul Huchon, Président de la Région Île-de-France, à Emmanuel Moreau, Conseiller régional.

E. Moreau a demandé à J-P Huchon de lui « dire pour quelle date est prévue la mise en accessibilité complète, pour les personnes handicapées, de la gare SNCF de Marly-le-Roi ? ».

Je remercie E. Moreau de m’avoir autorisé à reproduire ci-après la réponse de J-P Huchon:

Lire la suite...

 

UNE DEUXIEME GARE A MARLY, C'EST RATE !

h_4_PARIS_X1I1.gif

Dans mon billet du 11 février dernier vous trouvez la carte publiée par "Libération" d'un projet de trajet de rocade ferroviaire concocté par Christian Blanc. J'étais surpris, comme vous, d'y lire le projet d'une gare à créer à Marly.

C'est raté, l'escargot devient limace, voici un nouveau projet publié cette fois-ci par "Le Monde" où notre commune est purement et simplement dédaignée. Pourquoi ? Nous ne le saurons sans doute jamais!

Nous en savons cependant un peu plus sur les pensées de Christian Blanc telles que les traduit la presse à l'occasion d'une présentation des 10 projets architecturaux du Grand Paris, le 17 mars dernier.

Il s'agirait maintenant d'une sorte de rocade ferroviaire en souterrain de 130 à 140 km de long, reliant une soixantaine de stations (exit Marly), fonctionnant 24 H/24 H. Un système automatique (sans conducteur) dont le coût est estimé à 14 milliards d'euros, voire à 15 à 20 milliards.

Cela s'appelle pour l'instant "Réseau primaire structurant". Réseau ? Je comprends. Primaire ? Cela mérite explication. Structurant ? C'est très mode . Par exemple à Marly la municipalité nous propose dorénavant des investissements "structurants". Ce qui change tout !

Qu'adviendra-t-il de tout cela ? A vrai dire je n'en sais rien. J'observe.

 

UNE NOUVELLE GARE A MARLY ?

escargot-christian-blanc_1234210179.jpg Dans un article du 9 février, sous la signature de Sibylle Vincendon, le journal Libération publie la carte ci-dessus que Libération « a pu se procurer ».

J’ai eu un choc. Il y serait en particulier question d’une gare à créer à Marly le Roi !

Lire la suite...

 

PASSAGE A NIVEAU ET MAISON DU GARDE-BARRIERE

stoplights.gifQuelles déclarations imprudentes et irresponsables de la liste Perrot en 2001 ! L'une affirmait qu' il serait dommage d'attendre une décision extérieure dont nous ne serions pas maître ou, pire, un accident pour régler la question du passage à niveau ; l'autre promettait de manière péremptoire: le passage à niveau sera supprimé..

Lire la suite...