piscine.JPGSuite à la réunion du Conseil du 15 juin (cliquer ici) je vous informais de l’étude engagée par les communes du Pecq, de Marly et du Syndicat Intercommunal de la piscine de St Germain. Selon le maire de Marly l’une des pistes consisterait dans la construction d’une piscine commune aux deux villes du Pecq et de Marly.

Cette piste a également été évoquée lors d’une réunion du Conseil municipal du Pecq. Selon le Courrier des Yvelines du 2 septembre le maire du Pecq, Mme Bernard, déclarait que « Nous allons voir s’il faut les rénover, ce qui m’étonnerait, s’il faut créer une extension à la piscine de Marly-le-Roi ou s’il faut envisager d’avoir un établissement commun. Cette dernière suggestion me paraît la plus probable d’autant que nos deux piscines sont assez proches sur un plan géographique ».

Mme Bernard indiquait également, toujours selon le Courrier des Yvelines, « Alors qu’en janvier 2016 nous allons nous regrouper au sein d’une nouvelle intercommunalité (note J-C Merle : celle regroupant 20 communes et 340 000 habitants) il nous a semblé important et nécessaire avec le maire de Marly-le-Roi, J-Y Perrot de penser à l’avenir de nos deux piscines pour qu’elles soient considérées au moment de cette fusion comme intercommunales ».

Autrement dit : qui va payer ?

Il est en effet plausible que la prochaine intercommunalité conserve la compétence de la construction, de l’entretien et du fonctionnement d’équipements sportifs d’intérêt communautaire. Si c’est le cas, au final, pour le contribuable, cela ne devrait pas changer grand-chose , la dépense étant transférée de la colonne "commune" à la colonne "intercommunalité" de nos avis d’imposition.

Pour vous permettre d'apprécier le montant du transfert des seuls frais de fonctionnement (donc hors investissement, travaux, maintenance lourde etc.) voici ce qu’a coûté notre piscine depuis quelques années. Ces chiffres sont tirés des comptes administratifs de la commune (présentations croisées par fonction) et du budget prévisionnel en ce qui concerne 2015 :

2009 : 613 949 €

2010 : 469 533 €

2011 : 511 205 €

2012 : 441 889 €

2013 : 509 264 €

2014 : 603 324 €

2015 : 628 936 €

Dans ce dernier budget prévisionnel, les dépenses entrent pour 889 836 € (dont 55% de frais de personnel) et les recettes pour 260 900 €.