Jean-Claude Merle (ancien) Conseiller municipal P.C.F. de Marly-le-Roi, 1 square de Monte Cristo 78160 Marly-le-Roi, 01 39 16 15 15, 06 77 92 38 60, jean-claude.merle@orange.fr

Personnes handicapées

Fil des billets - Fil des commentaires

Mise en accessibilité: position des députés du Front de Gauche

fauteuil_roulant.jpgCi-dessous l'explication de vote d'André Chassaigne, président du groupe Front de gauche, lors de la ratification par l'Assemblée Nationale des délais supplémentaires accordés pour la mise en accessibilité des divers équipements publics (voir le débat du Conseil municipal du 15 juin dernier):

Lire la suite...

 

Personnes handicapées: inaction communale

arton6616-41680.jpgLa mise en accessibilité de nos arrêt-bus se termine.

Je rappelle qu’il s’agit de travaux financés totalement par la Région Île-de-France.

Où en est la commune elle-même de ce point de vue ?

La loi handicap de 2005 impose à toutes les communes d’établir un « plan de mise en accessibilité de la voirie et des espaces publics ». Le Conseil municipal n’en a pas été saisi jusqu’à aujourd’hui et le Débat d’Orientation Budgétaire qui vient d’avoir lieu ne laisse pas augurer de travaux significatifs d’accessibilité en 2013.

La même loi impose aux communes de plus de 5 000 habitants de créer une Commission communale d’accessibilité composée d’élus, de représentants d’associations d’usagers et de personnes qualifiées. Je me souviens que notre collègue Emmanuel Moreau avait à plusieurs reprises réclamé la création de cette commission enfin décidée quelque temps avant les élections municipales de 2008.

Sa composition a été renouvelée en 2008 mais depuis…silence radio ! Or la commission doit, entre autres obligations, remettre chaque année un rapport au Conseil…

Je vais immodestement rappeler que le Conseil municipal à majorité Union de la Gauche avait adopté dans les années 80 un « plan d’adaptation de la ville pour les personnes à mobilité réduite ». Je ne me souviens plus de l’appellation exacte mais je ne dois pas en être loin. Ce plan avait été établi avec l’aide rémunérée d’une association de personnes polyhandicapées et en coopération avec les services techniques de la ville.

Wheelchair and stairs, vectorIl prévoyait par exemple la mise en accessibilité de l’hôtel Couvé (ancienne mairie et salle des mariages) et de la maison Jean Witold (Conservatoire de musique). 25 ou 30 ans plus tard ces immeubles communaux sont toujours inaccessibles aux personnes handicapées (pas d’ascenseur etc.).