Jean-Claude Merle (ancien) Conseiller municipal P.C.F. de Marly-le-Roi, 1 square de Monte Cristo 78160 Marly-le-Roi, 01 39 16 15 15, 06 77 92 38 60, jean-claude.merle@orange.fr

Fermeture de la PMI le 1er avril !

PMI.JPGDans la Chronique de Marly, en cours de distribution, on y apprend avec une très grande discrétion (*) la décision du Conseil départemental de fermer notre centre de PMI et notre Centre de planification. A partir du 1er avril les familles devront se rendre sur le site de l’hôpital de St Germain.

Autant dire, sans crainte de se tromper, que la fréquentation des familles de Marly va en prendre un coup, d’autant que l’accès en bus vers l’hôpital est malaisé et que le stationnement y est très difficile et/ou payant.

A l’exception d’une question orale posée par notre collègue Marc Boulay du groupe Marly-à-Venir, le Conseil municipal n’a jamais été saisi de la menace pesant sur ces services sociaux de base et de proximité. Conseiller municipal, j’apprends donc, comme vous tous, par la Chronique, la décision officielle que Claudia Picon, qui la pressentait, dénonce dans la tribune de l’opposition de la même livraison.

On doit évidemment cette discrétion à la connivence entre élus « Les Républicains » locaux et départementaux. Les maires de Port-Marly (Mme Gorgues) et de Chatou (M. Fournier) élus Conseillers départementaux l’an dernier, connaissaient parfaitement la mesure anti sociale mise en œuvre aujourd’hui…mais n’en ont pas pipé mot durant la campagne électorale.

Dans le courrier des Yvelines du 23 mars, plusieurs maires « Les Républicains » de notre région dont ceux de St Germain, Le Vésinet, Poissy, Montesson, Sartrouville et Marly-le-Roi volent au secours de la victoire. A la primaire de la droite, ils appellent sans risque à voter pour A. Juppé que les sondages dont nous sommes abreuvés annoncent largement gagnant. Bof !

On aurait préféré les voir réunis pour défendre la Protection Maternelle et Infantile et la Planification Familiale mais c’était trop leur demander d’autant qu’ils sont probablement idéologiquement d’accord sur le fond avec le Président du Conseil départemental P. Bédier qui se pose la question du niveau de notre protection sociale qu'il juge trop élevé (voir la fin de mon billet du 23 janvier).

(*) page 9 en bas à droite

 

Fermeture de la PMI, ça se précise !

PMI.JPGEn janvier dernier, m’appuyant sur une information du Syndicat CGT des personnels du Conseil Général des Yvelines (devenu depuis Conseil Départemental) je craignais la fermeture du Centre de Protection Maternelle Infantile (PMI) de Marly de même que celle de notre Centre de Planification et d’Education Familiale.

Durant la campagne des élections départementales, candidats du Front de Gauche dans notre canton de Chatou, nous vous avions de nouveau alertés sur ce risque. A noter que les candidats UMP s’étaient bien gardés de demander leur avis aux électeurs alors que G. Fournier, candidat sortant, était jusqu’à cette élection vice-président du Conseil général chargé de l’action sociale et donc bien placé pour connaître les intentions de la majorité de droite !

Nos craintes malheureusement se confirment.

La majorité LR (1) qui gouverne désormais sans opposition le département des Yvelines vient de décider par 41 voix pour et une abstention (celle d’un conseiller départemental par ailleurs médecin) de « moderniser » nos centres de PMI. Comme souvent la subversion idéologique de nombreux vocables jugés positifs camoufle en réalité un recul considérable. C’est le cas ici de l’usage du mot « modernisation ».

Une action intersyndicale (CGT et FO) est en cours.

Voici le lien (cliquer ici) pour accéder au communiqué intersyndical adressé aux maires, communiqué très documenté que je vous recommande de lire et où vous trouverez dans son Annexe 1 la liste des centres de PMI dont la fermeture est programmée dans le territoire dit de la Boucle de la Seine soit :

- St Germain en Laye

- Le Pecq

- Marly-le-Roi

- Carrières sur Seine (ou Houilles) ?

- Chatou

- Le Vésinet

- Maisons Laffitte

- Sartrouville

Comme il y avait jusqu’à présent deux centres de PMI à St Germain, il en subsistera un seul que les familles de Marly seraient sans doute appelées à fréquenter.

Les candidats UMP-UDI-Modem G. Fournier et M. Gorguès faisaient campagne il y a 3 mois au nom de la « proximité ». C’est pourtant le même G. Fournier qui défend aujourd’hui une mesure qui vise à ne conserver qu’une vingtaine de centres de PMI sur les 65 existants. Bravo !

Les maires sont en principe consultés par le Conseil départemental sur ces projets de fermeture. Il est nécessaire surtout, à mon avis, que les Conseils municipaux s’expriment sur cette importante question. Celui de Marly, en principe, ne se réunira pas avant le 28 septembre prochain. J’espère que cette question sera à l’ordre du jour. Sinon je demanderai que le Conseil en soit saisi.

(1) Les Républicains ex. UMP

 

Marly: PMI et Centre de Planification et d'Education Familiale en danger !

PMI.JPGLe Syndicat CGT des personnels du Conseil Général des Yvelines nous alerte sur son blog (cliquer ici) sur un projet de restructuration considérable du service départemental de Protection Maternelle et Infantile (PMI), restructuration qui entraînerait, entre autres, la fermeture de notre Centre de PMI des Grandes Terres (1) et, par la même occasion, la fermeture probable de notre Centre de Planification et d’Education Familiale.

Il ne s’agit pour l’instant que de projets mais qui sont suffisamment avancés pour que la CGT du Conseil Général lance l’alerte et publie ce dossier très fourni. Je rappelle au passage que les départements sont investis de missions primordiales dans le domaine social et sanitaire: RSA, APA, personnes âgées, personnes handicapées, petite enfance etc. Ils ont donc aussi en charge la PMI et les centres de Planification.

On y apprend que 32 communes du département dont Marly perdraient leur Centre de PMI. Et sur les 26 centres de Planification Familiale du département il n’en subsisterait au mieux qu’une dizaine. Autant dire que celui de Marly serait sacrifié.

Lire la suite...