Jean-Claude Merle (ancien) Conseiller municipal P.C.F. de Marly-le-Roi, 1 square de Monte Cristo 78160 Marly-le-Roi, 01 39 16 15 15, 06 77 92 38 60, jean-claude.merle@orange.fr

Mobilisation unitaire des personnels de GLAXO hier

Après l'action d'hier j'ai relevé sur le site du Syndicat National des Ingénieurs et Cadres des Industries Chimiques (SNICIC) l'information suivante dont la lecture nécessite auparavant, pour les non-initiés, un petit glossaire perso:

- GSK: société Glaxosmithkline souvent appelée simplement Glaxo

- PSE: Plan de Sauvegarde de l'Emploi (mal nommé, c'est en général le contraire)

- Leem: Les Entreprises du Médicament

- OS: Organisations Syndicales

- APM: Attaché(e) à la Promotion du Médicament

- CAA: je risque (?) Cessation d'Activité Anticipée

Voici le communiqué:

10 Mars 2014 Publié par SNICIC-CGT

BRAVO AUX SALARIES GSK QUI SE SONT MOBILISES DANS LE CADRE DU PSE EN COURS

Aujourd'hui environ 250 salariés de GSK sont venus de toute la France, pour manifester devant le siège social de Marly-le-Roi. 200 autres sont restés chez eux.

TRAME DE L'INTERVENTION DES OS LORS DE L'AG du 10/03/2014

D’abord quelques éléments de contexte…

Pas moins de 54 PSE sont répertoriés, au niveau de la branche professionnelle (Leem), représentant 11800 suppressions d’emplois.

Aucun de ces plans en cours ne peut être qualifié d’économique : il s’agit en réalité de revaloriser des résultats financiers déjà élevés sur le dos de la collectivité de travail.

GSK est au cœur de cette logique avec une profitabilité supérieure à 30% qui place l’entreprise au-dessus de l’industrie du luxe !

Passons sur la rémunération exponentiellement indécente du PDG monde de GSK …

Enfin citons les derniers chiffres repris par la presse : GSK affiche une des meilleures performances du secteur avec un bénéfice de 6.5 milliards d’euros. 6 nouveaux produits sont en lancement.

Alors, demanderait un observateur non averti, un peu Candide : GSK va renforcer ses ressources en hommes et en femmes pour accompagner cette dynamique ?

Pas du tout !

GSK annonce en octobre 2013 un PSE visant à détruire 270 postes !

Où est la logique ?

Vos syndicats ne sont pas restés les bras ballants en attendant que ça se passe : nous avons travaillé sur un contre-projet plus juste socialement dont l’objectif était 0 licenciements contraints. Pour y parvenir nous avons proposé un dispositif de volontariat au départ permettant à l’arrivée de maintenir dans l’emploi les salariés touchés par un licenciement. C’était la «plate-forme » déposée à la Direction en janvier dernier.

Refus de la direction… Elle évolue quand même un peu il faut bien le reconnaitre : elle consent à donner la possibilité à 48 personnes (seniors comme on dit) de cesser de manière anticipée leur activité pour sauver des postes. Sachant que la CAA n’est pas automatique, que c’est le libre choix du salarié, rien ne nous permet de dire que nous pourrons sauver un maximum de postes par ce biais, surtout si les conditions financières et de portage de la CAA n’évoluent pas !

Maintenant parlons de ce que seront à court et long terme les conséquences de ce PSE si la Direction ne consent pas à maintenir un certain nombre de postes dans l’organisation future.

D’abord la charge de travail dont le premier des corollaires, nous le savons, est un risque pour la santé physique et mentale:

Pour 63% des APM le temps nécessaire pour préparer leurs visites a considérablement augmenté

De même le travail administratif de la visite médicale des APM et managers s’accroît régulièrement notamment pour assimiler les procédures en perpétuel changement et les appliquer pour les réunions médicales…..

Pour 58% d’APM le temps de déplacement et de trajet a augmenté considérablement.

Ce qui laisse aussi peu de temps pour l’essentiel, à savoir : la bonne information du corps médical, la vigilance sur les cas d’effets indésirables de nos médicaments ou de pharmacovigilance … la Grande perdante dans cette affaire n’est rien d’autre que la sécurité du médicament… et in fine la réputation de GSK !

Qu’en sera-t-il demain avec cette nouvelle réorganisation ? on ose à peine l’imaginer!

Et le siège n’est pas en reste !

Avec qui et avec quelle efficience seront traitées les questions complexes du corps médical sur nos médicaments,… avec quelle bonne approche scientifique et quelle diligence pourrons-nous leur apporter des réponses ? Quel service efficace pourrons-nous apporter en termes de documentation scientifique ?

Pour les assistantes : quelle évolution professionnelle dans cette nouvelle organisation alors que nous savons que beaucoup d’entre vous ne faites pas une tache effective d’assistante… ?

De même, plusieurs services se verront amputer de ressources qui étaient « essentielles » hier pour la Direction pour les avoir étoffés récemment !

Toutes ces questions restent entières et notre mobilisation de ce jour a pour objectif d’obtenir des réponses de la direction : DE BONNES RÉPONSES !

Première retombée presse ici

Marly-le-Roi Manifestation. Les salariés de Glaxo refusent les départs contraints

Lundi 10 mars, des salariés de GlaxoSmithKline (GSK) sont venus protester devant le siège social de l'entreprise implanté à Marly-le-Roi. Dernière mise à jour : 10/03/2014 à 13:02 Lundi 10 m... manifestation_Glaxo_le_10_mars.JPG http://www.courrierdesyvelines.fr/2014/03/10/manifestation-les-salaries-de-glaxo-refusent-les-departs-contraints/

Et voici quelques autres photos du rassemblement (cliquer sur les photos pour les agrandir):

Glaxo-1.JPG

Glaxo_2.JPG

Glaxo_5.JPG

 

Appel à la grève chez GLAXO !

000121173_5.jpgSous la menace d'un Plan de Sauvegarde de l'Emploi (PSE) les travailleurs de GLAXO sont appelés à l'action par les organisations syndicales lundi 10 mars sur le site de Marly-le-Roi.

Plan de Sauvegarde de l'Emploi ? Quelle dérision alors qu'il s'agit d'abord d'un projet de 271 licenciements soit 20% de l'effectif.!

Ci-après le communiqué de presse des organisations syndicales et le tract intersyndical.

Lisez ces infos. Elles sont édifiantes.

Dans quelque temps je reviendrai sur ce sujet qui concerne la plus importante entreprise de Marly avec AXA.

Cliquer sur les images pour les agrandir

communiqu__de_presse_GLAXO_verso.JPG

communiqu__de_presse_GLAXO_recto.JPG

tract_Glaxo_recto.JPG

 

Plusieurs dizaines d'emplois supprimés chez GLAXO Marly

000121173_5.jpg''21 Octobre 2013 Publié par SNICIC-CGT''

GSK SUPPRIME 271 POSTES EN FRANCE

Après avoir bouclé, le 24 septembre dernier, la procédure de consultation des IRP sur la cession au sud-africain Aspen de la franchise thrombose de GSK (Comprenant un site de production situé en Normandie et la force de vente dédiée, le tout représentant environ 710 salariés en France), la direction de GSK France s'est tout de suite remise au travail. Elle a annoncé aux syndicats, au cours d'un CCE exceptionnel qui s'est tenu aujourd'hui à Marly-le-Roi, une saignée de 271 postes occupés par 181 salariés et la création de 49 postes. 89 postes seraient impactés au siège social de Marly-le-Roi, 78 dans la force de vente, 11 sur le site d'Evreux et trois en Mayenne. Au final, environ 132 personnes pourraient être concernées par un Plan de Sauvegarde de l'Emploi dès janvier 2014.

A mai 2013, l'effectif permanenent de GSK en France était de 3497 personnes réparties sur 5 sites.

La direction a convoqué en fin de journée les Délégué Syndicaux Centraux afin de voir comment traiter le sujet au regard de la nouvelle loi relative à la sécurisation de l'emploi du 16 juin 2013 qui change considérablement la manière de consulter les représentants du personnel.

La CGT a d'ores et déjà fait savoir qu'elle ne signerait aucun document entérinant une destruction d'emplois, qui plus est dans un contexte qui n'a rien à voir avec une quelconque difficulté économique de GSK.

 

Nouvelles suppressions de postes chez Glaxo à Marly

arton5726-d272b.jpgJe lis sur le site de la CGT Glaxo qu’il est question de nouvelles suppressions de postes à Marly.

Il avait précédemment été annoncé que 670 postes devaient être supprimés d’ici l’automne. Il s’agit principalement de postes de visiteurs médicaux rattachés au siège mais également de 89 emplois fixes (support) à Marly.

A cela s’ajoute aujourd’hui le projet de supprimer le « centre d’excellence sur la thrombose » qui emploie 12 personnes à Marly. C’est ce qui a été annoncé au Comité d’entreprise le 25 mars.

Le journal Le Parisien du 26 mars précise que ces personnes sont « chargées de définir des stratégies de développement des médicaments pour soigner cette maladie veineuse ». Le journal ajoute que ces emplois pourraient être délocalisés en Pologne. Justification du directeur des relations extérieures de Glaxo : « Le groupe souhaite se rapprocher des pays où le marché est en croissance »…A mon avis l’argument ne tient pas debout étant donné la nature des emplois transférés. J’y vois d’abord l’attraction des bas salaires polonais.

Les bas salaires qui font les gros profits.

 

GLAXO: 4000 suppressions d'emplois de plus

Le_nombre_de_ch_meurs_s__est_encore_fortement_accru_en_novembre.jpgPendant que des négociations se déroulent chez GLAXO France, au sujet desquelles l’Intersyndicale annonce d’ailleurs quelques reculs de la direction, une dépêche de l’AFP donne ce 31 janvier des nouvelles inquiétantes de GLAXO sur le plan mondial. Ci-après l’intégralité de la dépêche

Lire la suite...

 

GLAXO,UNE LETTRE DU MAIRE DE LIMAY

000121173_5.jpgJacques Saint-Amaux, maire de Limay, Conseiller général des Yvelines et co-président de l'Association Départementale des Elus Communistes et Républicains (ADECR78) a répondu le 24 novembre dernier aux membres du Comité d'établissement de GLAXO. Il se prononce notamment contre toute forme de licenciement boursier. Vous trouverez ce courrier en annexe. Pour en savoir plus vous trouverez dans la colonne Liens l'adresse du site de l'intersyndicale GLAXO

 

DES PHOTOS DE LA MANIFESTATION DEVANT LA MAIRIE ET DEVANT GLAXO

Manif_GlaxcoDSC_8069x1500.jpg

Manif_GlaxcoDSC_8071x1500.jpg

Manif_GlaxcoDSC_8074x1500.jpg

Manif_GlaxcoDSC_8077x1500.jpg

Manif_GlaxcoDSC_8078x1500.jpg

__Merci à la photographe Martine Vimeney et rendez-vous sur le site du Café Repaire pour d'autres photos (adresse à trouver dans la colonne des liens)__

 

GLAXO: DES CHIFFRES

arton5726-d272b.jpgLe Comité d’Etablissement du laboratoire GlaxoSmithKline a envoyé le 28 octobre aux élus, des Conseillers généraux des Yvelines au Président de la République, un courrier sollicitant leur soutien. Ce courrier donne des informations précises sur l’ampleur des destructions d’emplois annoncées :

- suppression « nette » de 502 postes dont 356 postes des réseaux de visite médicale répartis sur l’ensemble du territoire

- le solde des 146 autres emplois concerne majoritairement le siège de Marly le Roi mais également les usines de province.

Et ce nouveau plan fait suite à ceux de fin 2008 soit 370 postes de visite médicale et du deuxième trimestre 2009 soit 798 postes dans les usines et dans le Centre de recherche des Ulis.

Comptez avec moi : 502 + 370 + 798 = cela ferait 1 670 emplois sacrifiés en un an !

Et alors que le gouvernement français vient de commander 50 millions de doses pour le vaccin contre la grippe A/H1N1 le Comité d'Etablissement "considère que cette manne financière pour GSK doit être très majoritairement consacrée au P.S.E. pour les salariés concernés en matière de formation, de durée du congé de reclassement, d'aide à la création d'entreprise ou de toutes autres mesures permettant de recouvrer une activité professionnelle pérenne".

 

GLAXO : PLUS DE 800 MANIFESTANTS DEVANT LA MAIRIE DE MARLY !

000121173_5.jpgJe n’ai jamais vu une manifestation d’une telle ampleur dans notre commune. Ce 19 novembre, à l’appel de l’Intersyndicale (1) plus de 800 manifestants ont parcouru le trajet aller-retour entre GLAXO et la Mairie de Marly.

L’Intersyndicale avait les jours précédents demandé à être reçue par M. Perrot. Mais le Maire UMP et Conseiller régional a indiqué être retenu par des obligations professionnelles et la délégation a dû se contenter d’adjoints. C’est dommage car ce qui se passe chez GLAXO, outre les dégâts humains et sociaux considérables, a des conséquences évidentes sur la vie de notre Ville.

Lire la suite...

 

GLAXO, LE PLUS GRAND « GAGNANT » DE LA PANDEMIE

arton5726-d272b.jpgEncore une fois je ne vais pas trop me casser pour rédiger ce billet puisque je le pompe intégralement dans l’HUMANITE de ce 12 novembre (*). Il vient télescoper mon billet du 23 octobre sur GLAXO et les suppressions de postes en cours à Marly.

"Avec les vaccins anti-grippe A, les labos se frottent les mains.

Alors que la campagne de vaccination du grand public contre la grippe H1N1 démarre aujourd’hui, les laboratoires font leurs comptes et prévoient de confortables augmentations de revenus grâce à ces vaccins. « Clairement c’est une aubaine » pour les laboratoires concernés, relève Sylvain Morgeau, du cabinet de conseil Alcimed, « L’effet sur le chiffre d’affaires de ces groupes va être flagrant. »Avec un milliard de livres (1,12 milliard d’euros) de revenus supplémentaires prévus au 4ème trimestre, GlaxoSmithKline (GSK) apparaît comme le plus grand « gagnant » de la pandémie. Le suisse Novartis et le français Sanofi-Aventis prévoient, eux, respectivement, 400 à 700 millions de dollars (268 à 468 millions d’euros) et 500 millions de dollars (334 millions d’euros) de chiffre d’affaires supplémentaire au 4ème trimestre grâce à ces vaccins."

(*) lisez et faites lire l’Humanité !

 

GLAXO : SUPPRESSIONS D’EMPLOIS A MARLY

Je lis dans l’Humanité de ce 23 octobre l’article ci-après :

GlaxoSmithKline supprime 434 emplois en France

000121173_5.jpgLe groupe pharmaceutique britannique GlaxoSmithKline (GSK) a confirmé hier son intention de supprimer 434 nouveaux emplois en France, dont les deux tiers parmi les visiteurs médicaux, et un tiers au siège situé à Marly-le-Roi, dans les Yvelines. En février déjà, le groupe avait annoncé la suppression de 850 emplois d’ici à 2011-2012, objectif qui avait été revu à la baisse d’une centaine de postes lors des négociations. GSK est l’un des principaux fournisseurs mondiaux de vaccins contre la grippe A. Cet été, il avait reçu commande pour 195 millions de doses dans le monde et avait rappelé 160 salariés de l’usine d’Evreux pour faire face à la demande.

« Usine Nouvelle.com » du 22 octobre informe de cette suppression d’emplois sous un titre pour une fois plus suggestif : « GSK détruit 434 emplois français supplémentaires » !

La CGT vient de publier « Le livre noir de la financiarisation de l’industrie pharmaceutique » où on apprend que selon « Evaluate Pharma » le nombre de salariés de GSK au plan mondial a diminué de 4% entre 2007 (103 000) et 2008 (99 000) et que le chiffre d’affaires du groupe est passé de 366 000 €/salarié en 2004 à 455 000 € en 2008 soit une augmentation de productivité de 24% en 4 ans.

La Taxe Professionnelle va être supprimée en 2010. Pour Glaxo Marly le Roi elle se montait à 1 543 000 € en 2008 (*). Qu’en restera-t-il après son remplacement par la nouvelle Contribution Economique Territoriale ? Pour l’instant je n’en sais rien. En tout cas beaucoup moins ! Il faut bien venir au secours des actionnaires de Glaxo et de ses dirigeants dont je rappelais en 2008 que le salaire annuel du principal dirigeant du groupe était de 13 810 000 €.

(*) soit 42 % de notre ressource Taxe Professionnelle à Marly

 

GLAXO: EMPLOIS OU PROFITS ?

arton5726-d272b.jpgJe lis sur le site (*) du syndicat CGT du groupe GlaxoSmithKline – GSK que la direction du groupe a présenté un projet de réorganisation touchant les sites d’Evreux, de Notre Dame de Bonneville et des Ulis.

Lire la suite...